Quelle est la différence entre un legging, un jegging et un tregging ?

Un legging, un tregging et un jegging sont trois pantalons complètement différents. Leur seul point commun, c'est de coller au corps. Chacun convient à des occasions bien particulières. Nous vous aidons, dans cet article, à savoir les identifier et les associer facilement pour un style confortable, décontracté et élégant.

Comment différencier ces pantalons « seconde peau » ?

Le legging, le jegging et le tregging sont difficiles à différencier quand on ne les connaît pas.

Quelle est la différence entre un legging et un jegging ?

C’est quoi un jegging ? Il tire son nom du mélange entre les mots jeans et legging. C’est un pantalon taille basse avec des poches arrière et une fausse fermeture éclair sur l’avant. Avec son aspect denim et ses coutures apparentes décoratives, il ressemble à un jean slim, bien qu’il soit stretch. Les seuls points communs entre le legging et le jegging résident dans la taille élastique très confortable et leur matière extensible !

C’est quoi un legging ? Pour rappel, le legging que tout le monde connaît, c’est ce pantalon qu’on appelait « caleçon » il y a 20 ans. Il est la plupart du temps uni, mais on le trouve aussi à motifs. Toujours en coton, il n’a pas de poches.

C’est quoi le tregging ?

Son nom mélange les mots trousers (pantalon en français) et legging (du mot leg, jambe). Il est en matière stretch, le plus souvent en similicuir ou en vinyle. Le tregging se porte en tant que pantalon à part entière, c’est une faute de goût de l’associer à une robe ! C’est une alternative très pratique et confortable qui combine à la fois les avantages du pantalon et du collant.

La meilleure manière de porter le tregging

Le tregging habille une tenue, il galbe les jambes. Il a pour caractéristique d’être brillant, et d’apporter une touche chic à votre look. Attention, le tregging pour les rondes est préférablement mat. Contrairement à ses cousins, il convient parfaitement à une tenue de soirée.

La meilleure manière de porter le tregging, c’est de l’adopter dans un style glam rock : associé à un top fluide de couleur claire, chaussez des bottines montantes et un perfecto pour le total look.

Vous préférez la sobriété ? Portez votre tregging avec un t-shirt ample et des baskets montantes ou bien des escarpins.

Comment bien porter le jegging ?

Le jegging convient à toutes les morphologies ! Il se porte comme un jean slim ou skinny, et il est possible de camoufler un petit ventre avec une chemise claire, ou bien une veste déboutonnée sur un tee-shirt ample. L’important est de structurer le buste, et de l’équilibrer en fonction du jegging, très fitté.

Le jegging ne se porte ni comme un tregging, ni tout à fait comme un legging. Ne conjuguez par exemple jamais un jegging avec une jupe ! Choisissez des tops arrivant mi-fesses plutôt amples pour compenser le côté « seconde peau » du pantalon. Toutes les chaussures conviennent à un jegging, selon le look que vous souhaitez arborer.

Faut-il laisser tomber le legging ?

Le legging est toujours une valeur sûre dans la mode. Très confortable, il réchauffe nos gambettes sous une robe fluide et courte ou les allonge sous un pull loose. Il est déconseillé de le porter en tant que pantalon seul, associez-le avec un long tee-shirt, une tunique ou un pull oversize. L’idée, c’est que votre top ou votre veste s’arrête juste en dessous des fesses.